Librairie Le Comptoir

Avda Vitacura 6780 - Los Cobres - Local F3
Santiago de Chile
(02) 22 18 73 68
lecomptoir@gmail.com

Jusqu'à la bête, Timothée Demeillers

jusqua la beteErwan, ouvrier dans un abattoir près d'Angers, vit au rythme des carcasses qui s'entrechoquent. Lassé par la répétition des gestes et des cadences, il songe à sa jeunesse, à son histoire d'amour avec Laëtitia, à ses angoisses. Dans un état second, Erwan bascule et commet l'irréparable.

LE roman choc de cette rentrée !

Jusqu'à la bête de Timothée Demeillers. Asphalte Editions

Pourquoi les oiseaux meurent, Victor Pouchet

pourquoi les oiseauxLe narrateur quitte Paris pour rejoindre son village natal, en Normandie, afin de faire la lumière sur un étrange phénomène. Un jour, des oiseaux sont tombés du ciel en grand nombre sans que quiconque s'en inquiète. Entre enquête aviaire et quête identitaire, il remonte la Seine à bord d'un bateau de croisière.

 

Pourquoi les oiseaux meurent de Victor Pouchet. Finitude

Ces rêves qu'on piétine, Sébastien Spitzer

ces reves quon pietineSous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l'Allemagne nazie. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s'enfonce dans l'abîme, avec ses secrets.

 

Ces rêves qu'on piétine de Sébastien Spitzer. Editions de l'Observatoire

Eclipses japonaises, Eric Faye

eclipses japonaisesSans laisser la moindre trace, elles ont été arrachées au Japon et à leur famille. Naoko a disparu à la sortie de son cours de badminton, Setsuko s'est volatilisée au bord d'une route. Pourtant, en Corée du Nord, une nouvelle vie a commencé pour elles. 

 

Eclipses japonaises de Eric Faye. Points

Nos richesses, Kaouther Adimi

nos richessesEn 1935, Edmond Charlot, 20 ans, ouvre une librairie à Alger pour promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion. En 2017, Ryad, 20 ans, étudiant à Paris, n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. De passage à Alger, il doit vider de ses livres un local, tâche compliquée par la surveillance du vieil Abdallah. 

Ce roman vient de recevoir le Prix Renaudot des lycéens 2017.

Nos richesses de Kaouther Adimi . Ed. du Seuil

Sous-catégories