Librairie Le Comptoir

Avda Vitacura 6780 - Los Cobres - Local F3
Santiago de Chile
(02) 22 18 73 68
lecomptoir@gmail.com

Profil perdu, Hugues Pagan

profil perduL'inspecteur principal Schneider est tiraillé par le souvenir obsédant d'une femme morte et de mauvaises fréquentations, comme celle de M. Tom, ex-avocat et homme d'affaires louche. Cependant, il doit enquêter sur la tentative de meurtre dont a été victime son collègue Meunier, de la brigade des stups, désormais entre la vie et la mort.

 

Profil perdu de Hugues Pagan. Rivages

Les vacances d'un serial killer, Nadine Monfils

vacances serial killerLa famille Destrooper part en villégiature sur les plages de la mer du Nord. Alfonse, le père de famille rêvait de vacances tranquilles mais il doit déchanter : sa femme et ses deux fils adolescents lui tapent sur le système. Quant à sa belle-mère, elle lui a imposé sa roulotte et s'encanaille à la première occasion.

 

Les vacances d'un serial killer de Nadine Monfils. Pocket

Détour, Martin M .Goldsmith

detourMusicien new-yorkais à la carrière incertaine, Alex traverse les États-Unis en stop afin de gagner Los Angeles, où sa fiancée est partie tenter sa chance. Alors qu'il désespère de rencontrer un automobiliste complaisant, une luxueuse décapotable s'arrête. Mais lorsque le chauffeur trouve la mort par un concours de circonstances, Alex prend une décision qui scelle son destin tragique.

 

Détour de Martin M .Goldsmith. Rivages

Toxique, Niko Tackian

toxiqueJanvier 2016. La directrice d'une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. La brigade criminelle envoie le lieutenant Tomar Khan, dit le Pitbull. Il décèle une affaire beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Simultanément, le cadavre d'un violeur récidiviste bien connu du policier est retrouvé.

 

Toxique de Niko Tackian. Le Livre de Poche

Poèmes et antipoèmes (1937-1954) et Anthologie (1952-2014), Nicanor Parra

anthologieParra est mathématicien, professeur. C'est l'un des grands poètes sud-américains. On lui a donné le prix Cervantes en 2011, ça ne l'a pas tué. Quand il écrit, c'est sans perruque, pas sans mâchoire : ses dents montrent la joie, le rire, la grimace, le dentier, le cadavre. La conscience ordinaire, celle de l'homme de la rue et de son langage, trouve une expression lyrique.

 

Poèmes et antipoèmes (1937-1954) et Anthologie (1952-2014) de Nicanor Parra. Seuil