Librairie Le Comptoir

Avda Vitacura 6780 - Los Cobres - Local F3
Santiago de Chile
(02) 22 18 73 68
lecomptoir@gmail.com

Nos richesses, Kaouther Adimi

nos richessesEn 1935, Edmond Charlot, 20 ans, ouvre une librairie à Alger pour promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion. En 2017, Ryad, 20 ans, étudiant à Paris, n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. De passage à Alger, il doit vider de ses livres un local, tâche compliquée par la surveillance du vieil Abdallah. 

Ce roman vient de recevoir le Prix Renaudot des lycéens 2017.

Nos richesses de Kaouther Adimi . Ed. du Seuil

Une bouche sans personne, Gilles Marchand

bouche ss personneUn homme vient tous les soirs dans le même bar pour y retrouver ses amis. Personne ne sait rien de lui, si ce n'est qu'il cache une cicatrice derrière son écharpe. Lorsqu'un jour il décide de raconter son douloureux passé, la fantaisie prend le relais et nous emmène à la rencontre d'une galerie de personnages improbables

 

Une bouche sans personne de Gilles Marchand. Aux Forges de Vulcain

Le clairvoyage, Anne Fakhouri

clairvoyageConfiée, à la mort de ses parents, à un oncle qu'elle ne connaît pas, Clara découvre une famille excentrique et devient la pièce maîtresse d'une bataille âpre entre le monde des fées et le monde des humains. Clara arrivera-t-elle à dépasser ses peurs pour « entrer dans l'aventure » ?

 

Le clairvoyage de Anne Fakhouri. Atalante

Matin brun, Franck Pavloff

 matin brunCharlie et son copain vivent une époque trouble, celle de la montée d'un régime politique extrême : l'Etat Brun. Dans la vie, ils vont d'une façon bien ordinaire : entre bière et belote. Ni des héros, ni de purs salauds. Simplement, pour éviter les ennuis, ils détournent les yeux.

 

Matin brun de Franck Pavloff. Cheyne

 

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

en attendantDevant leur petit garçon, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

 

En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut. Folio