Librairie Le Comptoir

Avda Vitacura 6780 - Los Cobres - Local F3
Santiago de Chile
(02) 22 18 73 68
lecomptoir@gmail.com

Un chant céleste, Yan Lianke

un chant celesteYou Sipo, qui était arrivée au village des monts Balou en chantant un air d'opéra, est désormais silencieuse. Elle a trop à faire pour élever seule ses quatre enfants, victimes d'un mal mystérieux.

 

Un chant céleste de Yan Lianke. Picquier

Don Quichotte sur le Yangtsé, Bi Feiyu

don quichotteL'auteur retrace son enfance dans un village de la campagne chinoise et évoque les souvenirs qu'il garde de cette austère vie paysanne, partagée entre le travail harassant et la faim.

 

Don Quichotte sur le Yangtsé de Bi Feiyu. Picquier

Jardin de printemps, Tomoka Shibasaki

jardin de printemps

Jardin de printemps, c'est d'abord un livre de photographies, celles d'une maison bleue avec son jardin au coeur de Tokyo, instantanés de la vie d'un couple heureux il y a une vingtaine d'années. Les saisons passent, les locataires aussi. Ils se rencontrent, se croisent. D'un balcon ou sur un chemin, ils sont comme aimantés par cette maison endormie.

 

Jardin de printemps de Tomoka Shibasaki. Picquier

Presque une nuit d'été, Thi Thu

presque une nuit deteUne photographe déambule dans la ville, appareil à la main. Son but : saisir la magie des petits instants du quotidien. Elle suit un inconnu qui rentre chez lui avec ses courses, discute dans un bus avec un employé noctambule, observe une mère portant son bébé sur le dos... Et, surtout, elle fait la rencontre d'une vieille dame énigmatique et de l'insaisissable Joh.

 

 

Presque une nuit d'été de Thi Thu. Rivages

Le septième jour, Yu Hua

le septieme jourYang Fei vient de mourir dans une explosion. Seul, extrêmement pauvre du temps de son vivant, il arrive sur l'autre rive sans pouvoir prétendre à la moindre sépulture. Ainsi est-il condamné à errer là où certains semblent attendre, quand d'autres savent depuis toujours que misère et solitude les consignent à jamais dans ce paisible entre-deux

 

Le septième jour de Yu Hua. Babel